Traitement du diabète sucré de type 1 et 2

Le diabète sucré est une condition dans laquelle le corps est incapable de métaboliser les glucides correctement. Dans le diabète, le pancréas ne parvient pas à produire suffisamment d’insuline, l’insuline ou efficace telle qu’elle est une hormone qui contrôle le niveau de glucides dans le sang. Il en résulte une hyperglycémie, c'est-à-dire l’excès de sucre dans le sang. Diabète, se développe le plus souvent à deux modèles de base. Dans le diabète de type I, l’insulino-sécrétrices du pancréas cellules ce qui sont endommagé et semblent donc l’insuline insuffisante. Dans le diabète de type II, qui est le plus fréquent, l’insuline est produite en quantité normale, mais son utilisation dans les cellules d’orgasnismului est impossible, comme dans le cas d’une alimentation riche en graisses. Alimentation riche en graisses et parfois présente dans le diabète sucré entraîne une stagnation de l’énergie dans le foie, une condition d’excès conduisant à un déséquilibre dans la rate et le pancréas dans le cycle de création et de destruction des cinq éléments (voir le cycle de création et de contrôleles sécrétions pancréatiques), deviennent moins efficaces, telles que l’insuline.

DiabèteEn médecine traditionnelle asiatique, chaque État peut être caractérisé par une carence en ou un excédentaireSelon les signes et les symptômes de chaque personne, mais il y a des cas dans lequel les deux types peuvent se chevaucher. En termes de nutrition, il est à noter que les aveugles doivent utiliser la nourriture comme transformés (légumes), l’excédent étant la situation inverse (autant que possible les aliments non transformés).

CARENCE EN EXCÈS
Fatigue ; guy retraité Riche en énergie ; type expansif
Visage pâle Fille rouge
Subponderabilitate Supraponderabilitate, l’obésité
Pouls faible Forte impulsion
Selles molles et liquides douces Constipation
Personnalité introvertie Personnalité extravertie
Langue sans dépôts Langue chargée

Comme adjuvant dans le traitement du diabète, on recommande ce qui suit :-sources de chlorophylle : spiruline, chlorella, germes de luzerne, soja, algues, neem ; -sources de Oméga-3 et acide linoléique gamma : graines de sésame, lin et clerbois, poissons gras, fruits de mer, tofu, houmous, chou-fleur ; éviter les graisses animales et végétales raffinées ; -produits origine animale : palourdes, poisson, chèvres laitières, agneau, pancréas de bœuf, p (pour ceux avec déficient), boeuf ou volaille, poulet ou Bernache du rein ; sont des animaux de Granges, plutôt que de fermes ; - fruits et légumes : gaines de haricots, carotte, radis, soja, épinards, asperges, avocats, poires, prunes, citrons, limes, pamplemousse, cranberry, mûre ; Évitez les fruits d’une teneur accrue en sucres (pastèque, raisin, prune, sucate) ; - grains entiers : Millet, avoine, riz, maïs, blé ; - remplaçants : poudre de thé/réglisse, extrait de stevia, miel en très petites quantités ; - épices : cannelle, clou de girofle, ail, origan, curcuma, piment.

Les compléments alimentaires recommandés (ProNaturaShop) : Diabeticum I et II, Diafort, Diabetin cannelle, vinaigre de Kombucha, algues, curcuma, Neem, spiruline, Chlorella, Blueberry, Acai, acide alpha lipoïque acide, Aloe Vera, gaines foliaires, mûrier, Momordica, Gymnema Sylvestris, Noni, Myrthin, clerbois associés à les recommandations ci-dessus Bien manger.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez participez à la discussion ?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. les champs requis sont indiqués *